Réflexion sur les méthodes de travail d’équipe

Share the joy - Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le travail d’équipe !

Une des choses que j’aime dans mon activité, c’est le travail d’équipe. Pour reprendre un adage connu, « seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin ». Que ce soit dans la gestion d’une équipe de louange, la production d’un album où dans tout autre projet le travail d’équipe est un vrai enrichissement.

Je voudrais aujourd’hui vous partager un article que je viens de lire : « Oubliez vos méthodes de brainstorming » …des décennies de recherche démontrent qu’avec les principes d’Osborn, les groupes génèrent moins d’idées (et moins de bonnes idées) que leurs membres l’auraient fait isolément … (brainstorming : désignait à l’origine une technique spécifique proposée par le publicitaire américain Alex Osborn dans les années 1950)

Stimuler les ressources individuelles en vue d’une mise en commun plus riche.

Intéressant cette remise en question du « brainstorming » et la proposition de la méthode du 6-3-5 qui ouvre un espace plus grand aux ressources individuelles pour une optimisation du travaille commun: « … un travail individuel au cours des phases de créativité divergentes et un travail collectif durant les phases convergentes »

J’aime l’idée que même l’interprétation erronée peut faire émerger de nouvelles idées de manière fortuite. Pour mon dernier album je me souviens que mon bassiste m’avait envoyé une proposition d’enregistrement de la basse d’un morceau qui sur le coup m’a fait penser qu’il n’avait pas du tout compris mon intention musicale. Mais je n’ai pas voulu me contenter de mon premier ressenti et j’ai laissé reposer le morceau en cours quelques temps. Quand je l’ai repris plus tard, j’ai écouté avec une nouvelle oreille ce qu’il avait joué. Je me suis rendu compte que sa proposition faite à partir de son écoute du morceau, venait vraiment enrichir mon projet. J’ai donc retravaillé mon projet avec son apport et ça m’a vraiment inspiré.

Prendre le temps !

La notion de temps dans un projet est fondamental, prendre le temps d’écouter et de laisser murir enrichi la créativité.

Autre difficulté du brainstorming : souvent, certains membres du groupe n’aiment pas l’incertitude. Ils veulent clore le processus rapidement et passer à la mise en œuvre de la nouvelle solution. Ces individus possèdent un trait de personnalité très marqué qu’on appelle le « besoin de clôture ».

Je vous encourage à lire cette article qui donne des pistes pertinentes en vue d’un meilleur travail d’équipe. Avec une réflexion interessante sur le « brainstorming » et une proposition créative avec la méthode du 6-3-5.

Bonne lecture.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire