Maoz sur yeshouati

Share the joy - Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Télécharger l’album « Je reviens à la maison »


Ce chant s’inspire d’un chant traditionnel qui aurait été écrit au milieu du treizième siècle et qui est fréquemment chanté lors de la fête de Hanoukka.

Voici une traduction du premier couplet de ce chant traditionnel :

Puissant rocher de mon salut,
Te louer est un délice.
Restaure la Maison de ma prière
et là, nous apporterons le sacrifice d’action de grâce.

L’ensemble du chant traditionnel est un témoignage des souffrances d’Israël et une hymne à l’espérance du salut. C’est aussi dans cet esprit que j’ai écrit mon chant.

Paroles :

De retour à la maison,

Sur la montagne de Sion,

Là où je suis, ce que je suis,

Sans détour et sans façon.

Ici, j’enlève les sandales de mes pieds.

Dans ce lieu Saint, enfin, je suis en paix.

Je réapprends à vivre de Sa vie,

J’avance et je demeure à ses cotés.

 

Maoz tsur yeshuati,

Mon refuge et mon abri,

Le rocher de mon salut

Sur lequel je prends appui.

Un rempart, une tour forte,

Où se placent mille cohortes,

Où tu bâtis la maison

De prière pour les nations.

 

Ta lumière brillera pour toujours,

Pour toujours et dans l’éternité ;

Ta lumière brillera pour toujours,

Pour toujours et dans l’éternité.

Télécharger l’album « Je reviens à la maison »

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire